Les paillettes, qu’est ce que c’est ?

Separator image

Un peu d’histoire…

Saviez-vous que, bien avant nos paillettes modernes en matière plastique, l’humanité utilisaient déjà les paillettes ? Il y a 30 000 ans déjà, l’Homme préhistorique se servait de mica, broyé et mélangé avec des pigments, afin de créer un effet brillant sur ses peintures rupestres. Les minéraux ou les élytres d’insectes étaient également utilisés.

Le sequin, quant à lui, était une pièce d’or italienne de 3,60 g de la fin du XIIIe siècle.

De nos jours, les paillettes ou sequins qui sont scintiller notre quotidien sont en métal ou le plus souvent en plastique. Leur invention est le fruit du hasard… En 1934, dans le New Jersey, le machiniste Américain Henry Rushman cherchait un moyen de se débarrasser de ses déchets plastiques en les passant à la broyeuse. Lors du processus de destruction des déchets, il se rend compte alors que des résidus de plastique finement broyés avaient la faculté de capter la lumière.  La paillette était née. Il a alors fondé une entreprise spécialisée dans les paillettes, Meadowbrook Glitter.

La paillette telle que nous la connaissons de nos jours est fabriquée à partir de feuilles de plastique renforcées d’une feuille d’aluminium.

Le glitter, c’est glamour

La paillette apporte une touche de magie aux tenues les plus extravagantes du cabaret ou du carnaval. Et sur une tenue unie, elles accrochent le regard et amènent une touche de pétillant et de modernité.

Les paillettes nous renvoient à un imaginaire féerique et enfantin rempli de princesses et de fées, elles ont envahi l’univers des petites filles.

Enfin, depuis 2017, le maquillage pailleté revient à la mode !

Un symbole de frivolité

Pourtant, les snobs continuent à considérer les paillettes comme l’archétype du mauvais goût, et notamment parce qu’elles sont des produits plastiques (et donc non nobles) et qu’elles sont associées à des produits manufacturés empreints de frivolité.

Un danger pour l’écologie

Par ailleurs, les types de paillettes les plus fins, constitués de micro plastiques, sont soupçonnés d’être des polluants menaçant la biodiversité marine. Il convient donc de sensibiliser les consommateurs à avoir une utilisation plus responsable de ces produits, ou privilégier des paillettes fabriquées en mica et à base de minéraux, voire en cellulose.

Separator image
Rendez-vous sur Hellocoton !

Separator image

Autres articles inclassable

Separator image

Articles récents


Toujours au top avec un top à paillettes !

Sportives mais féminines en baskets à paillettes

Un air de fête avec une casquette à paillettes

Des paillettes à vos pieds

Des chapeaux à paillettes pour se donner du style
Separator image

Articles les plus lus

Separator image